La photo (version 3)

Je l’ai découverte dans mon téléphone après la fête.Lumière verte tilleul, constellation familiale joyeuse. L’image est prise depuis la fenêtre de ma chambre, d’adulte cette fois.J’ai compté, recompté, il ne manquait qu’une seule personne.Toi.Tu avais donc pris ma place d’observateur sans prévenir.Faisant naître en moi ce petit nœud au ventre de surprise que j’adore, celui … Lire la suite La photo (version 3)

42 Kippour

Des militaires dans l’air frais et roux d’octobre. « Pourquoi ils ont des mitraillettes maman ? ». Des familles massées dans la chaleur d’une petite synagogue modeste. « Pourquoi tout le monde est habillé en blanc maman ? ». Hier c’était le jour du grand pardon, du grand contraste, du grand point d’interrogation. Qui commence comme chaque année la veille dans … Lire la suite 42 Kippour

Courir (Gard)

Une ombre est passée sur la montagne.Mon regard l’a suivie,S’est perdu dans les vignes.J’avais le vent chaud dans le cou.Encore de l’eau de la rivière,Le long de la peau.Les larmes sont montées,J’aurais bien donnerLe trop plein de beautéAux inconnus du petit cimetière,De la lavande et de l’été,Pour éclairer le fond de la terre.

Lhasa

Dès les premières notes, je suis projetée en arrière.Mon dos contre la paroi du tram.J’ai 20 ans.Éteindre. Rallumer. Repartir sur la ligne du temps.Les paroles, la voix comme une énergie ancienne, familière.Mon corps, empli de mon moi d’avant.Je suis encore tellement elle.Celle qui marchait pour comprendre,Et prenait d’autres directions juste pour voir.Ce que le trajet … Lire la suite Lhasa

Belge

Belge, beige, enfant, je confondais les mots. A cause de la sonorité mais aussi des couleurs qui recouvrent pour moi les gens, les choses, les lieux, en fonction de leur apparence, leur nature profonde et ce qu’ils m’inspirent. Mes grands-parents belges avaient cette suavité du beige, cette douceur, cette élégance, cet entre-deux, chic, atemporel, discret. … Lire la suite Belge

Créteil  soleil couchant

Surconsommation. Pollution. On a des courses à faire. Du neuf. En bagnole. Tant pis, on y va quand même, main dans la main, il reste un parfum d’automne. Nos peaux étonnées. Nos regards étonnés. Autour de nous, au bord des routes, quelques arbres frissonnent. Il est 17h. Créteil Soleil bouillonne de lumière, de virus. Bousculades. … Lire la suite Créteil  soleil couchant

Le reflet

Je me suis fait un clin d’œil. Dans le miroir, ma petite silhouette rose poudre, ses yeux ronds et noirs perdus à l’intérieur, se sont accrochés à ma douceur. Le piano est parti, la glissade, le pas de basse, l’entrechat se sont enchaînés, fluides et précis. Cette fois, c’est mon corps d’adulte que j'ai surpris. … Lire la suite Le reflet

La maison (version 4)

Une dernière fois, on ferait semblant. D’être forts et beaux comme des tulipes roses dans la fraîcheur d’avril. D’être vert d’espoir comme le gazon scintillant qu’on vient d’arroser. D’être solides comme les chênes centenaires à l’arrière et fragiles comme le bouleau trop maigre esseulé à l’avant. Une dernière fois, on ferait semblant. D’être ensemble à … Lire la suite La maison (version 4)